-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Semaine 29/2010 - du 21 au 27 juillet

--
Kiss and Kill. (U.S.A)

Film de Robert LUKETIC (1h40)
Avec : Katherine Heigl, Ashton Kutcher, Tom Selleck , etc.
Genre : comédie, thriller.

Alors que Jen Kornfeldt, en vacances sur la Côte d’Azur, se remet à peine d’une rupture, elle fait la connaissance de l’homme de ses rêves, le beau Spencer Aimes. Trois ans après cette rencontre, Spencer et Jen sont de jeunes mariés heureux à la vie paisible. Mais tout bascule le jour où un mystérieux tueur cherche à éliminer Spencer. Jen découvre alors que son mari est agent secret, un détail qu’il n’avait jamais pris la peine de mentionner. Les attaques contre le couple se multiplient, et ils comprennent que la tête de Spencer est mise à prix… Devenue femme d’un espion, Jen va tenter de découvrir quels autres secrets son mari a bien pu lui cacher. Mais elle devra surtout apprendre à esquiver les balles, gérer sa belle-famille et préserver les apparences d’un couple parfait...

« L'intrigue bien ficelée divertit sans contrarier : deux heures de légèreté romantique et de gentilles bastons. » Paris Match.


Les petits ruisseaux. (France)

Film de Pascal RABATE (1h34)
Avec : Daniel Prévost, Philippe Nahon, Bulle Ogier, etc.
Genre :comédie, romance.

Emile, septuagénaire et veuf, connaît une retraite sans heurts, faite de rituels et de loisirs paisibles. L'instant n'existe pas vraiment, la vie coule comme la Loire où il pèche régulièrement avec un autre retraité, Edmond.

« Rabaté sort des sentiers battus en choisissant pour héros des vieux et en parlant de leur sexualité. Old is beautiful. » Première
« Un film réussi à la tonalité inattendue, toujours sur le fil sans jamais verser dans les facilités redoutées. » La Croix
« Le sujet – la sexualité des septuagénaires – était risqué. Pascal Rabaté, qui adapte sa BD, le traite avec pudeur et délicatesse (…). Les Petits Ruisseaux mêle la douceur angevine à la renaissance sentimentale d'Emile, emprunte des chemins de traverse et vante l'absence de préjugés. Pascal Rabaté, dont la mise en scène ne fait jamais les pieds au mur, joue sur le charme et le décalage. Du travail bien fait. » TéléCinéObs


Shrek 4, Il était une fin. (U.S.A)

Film de Mike MITCHELL (1h33)
Avec : Mike Myers, Eddie Murphy, Cameron Diaz, etc.
Genre : animation, comédie, fantastique.
REPRISE
Court-métrage : Alma (5’18)

Après avoir vaincu un méchant dragon, sauvé une belle princesse et le royaume de ses parents, que peut encore faire un ogre mal léché ? Assagi, Shrek regrette le bon vieux temps où il semait la terreur dans le royaume. Aujourd'hui, tel une idole déchue, il se contente de signer des autographes. C'est alors que le sournois Tracassin lui propose un contrat. Shrek se retrouve transporté dans un monde parallèle où les ogres sont pourchassés, où Tracassin est roi, où Fiona et son bien-aimé ne se sont jamais rencontrés...

« La saga se boucle avec panache, efficacité et une impertinence qu'on adore. » Le Figaroscope
« Un quatrième épisode aussi malin qu’hilarant » Métro « Une intrique originale faite d’humour et d’action » Excessif

* Boucle magnétique pour malentendants -- Salles climatisées