-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Semaine 41/2010 - du 13 au 19 octobre

--
Arthur 3 : La guerre des deux mondes. (France)

Film de Luc BESSON (1h40)
Avec : Freddie Highmore, Selena Gomez, Lou Reed, etc.
Genre : animation, aventure.
Sortie nationale

Court-métrage : Le génie de la boîte de raviolis (7’)

Maltazard a réussi à se hisser parmi les hommes. Son but est clair : former une armée de séides géants pour imposer son règne à l’univers. Seul Arthur semble en mesure de le contrer… à condition qu’il parvienne à regagner sa chambre et à reprendre sa taille habituelle ! Bloqué à l’état de Minimoy, il peut évidemment compter sur l’aide de Sélénia et Bétamèche, mais aussi – surprise ! - sur le soutien de Darkos, le propre fils de Maltazard, qui semble vouloir changer de camp. A pied, à vélo, en voiture et en Harley Davidson, la petite troupe est prête à tout pour mener le combat final contre Maltazard. Allumez le feu !

« Arthur et les Minimoys revient pour ce dernier chapitre en sortie nationale au cinéma les Halles. Après vous avoir fait partager ses aventures pendant deux volets, ce petit bonhomme de deux millimètres revient pour le plus grand bonheur des petits et des grands. » CLH


Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures.
(France, Grande-Bretagne, Espagne, Thaïlande, Allemagne)

Film de Apichatpong WEERASETHAKUL (1h53)
Avec : Thanapat Saisaymar, Jenjira Pongpas, Sakda Kaewbuadee, etc.
Genre : drame.
Version originale sous-titrée

Palme d’or
au festival de Cannes 2010

Les apparitions magiques de sa femme défunte et de son fils disparu confirment à Oncle Boonmee que sa fin est proche. Dans son domaine apicole, entouré des siens, il se souvient alors de ses vies antérieures. Accompagné de sa famille, il traverse la jungle jusqu’à une grotte au sommet d’une colline, lieu de naissance de sa première vie [dont il] ne se souvient de rien, s’il était animal ou végétal, homme ou femme ; mais il sait à présent qu’il est prêt à aborder la mort avec apaisement.

« Une merveille. (...) Cela faisait longtemps qu'un film ne nous avait offert une expérience si paisible et agréable (...), longtemps qu'on n'avait vu un film se dérouler avec une telle évidence. »
Critikat.com
« (...) à la fois très classique, très pragmatique et pourtant profondément nouveau et bouleversant (...) ce tissu serré de métaphores, exultées comme autant de râles poétiques et qui tournent toutes autour de la diablerie du cinéma. (...) un paradis de cinéma. » Libération


Ces amours-là. (France)

Film de Claude LELOUCH (2h00)
Avec : Audrey Dana, Laurent Couson, Raphaël, etc.
Genre : comédie dramatique, romance.


Le destin flamboyant d'une femme, Ilva, qui, sa vie durant, a placé ses amours au dessus de tout. Dans cette fresque romanesque, Ilva incarne tous les courages et les contradictions d'une femme libre. Et si ce n'était pas Dieu qui avait créé la femme mais chaque homme qu'elle a aimé ?

« [...] une ode à la vie, aux acteurs et au cinéma, à voir avec délectation. » Télé 7 Jours
«Ces Amours-là correspond au bilan d'une vie, sans prétention et extrêmement touchant. La confirmation d'un artiste exceptionnel. » Excessif.com

« (...) des scènes magnifiques (...). » Marianne



La tête en friche. (France)


Film de Jean BECKER (1h22)
Avec : Gérard Depardieu, Gisèle Casadesus, Maurane, etc.
Genre : drame. REPRISE

Germain, 45 ans, quasi analphabète, vit sa petite vie tranquille entre ses potes de bistrot, sa copine Annette, le parc où il va compter les pigeons et le jardin potager qu'il a planté derrière sa caravane. Il n'a pas connu son père, sa mère s'est retrouvée enceinte de lui sans l'avoir voulu, et le lui a bien fait sentir, à l'école primaire son instituteur l'a pris en grippe, il n'a jamais été cultivé, il est resté " en friche ". Un jour, au parc, il fait la connaissance de Margueritte, une vieille dame qui a voyagé dans le monde entier et qui a passé sa vie à lire. Entre Germain et Margueritte va naître une vraie tendresse, une histoire d'amour "petit-filial", un véritable échange...

« (…) La Tête en friche propose un moment de pure détente, où simplicité, performances et intelligence s'allient remarquablement » Excessif.com
« (…) Quelle fraîcheur dans les scènes où Depardieu croise le verbe avec Gisèle Casadesus. » Le Journal du Dimanche


* Boucle magnétique pour malentendants -- Salles climatisées