-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Semaine 43/2010 - du 27 octobre au 2 novembre

--
Donnant donnant. (France)

Film de Isabelle MERGAULT (1h40)
Avec : Daniel Auteuil, Sabine Azéma, Medeea Marinescu, etc.
Genre : comédie.

Condamné pour un crime qui n'était qu'un accident, Constant réussit à s'évader de la prison où il purge sa peine et finit par échouer dans un coin perdu, près des berges d'un canal.... Sylvia lui propose un implacable marché : assassiner Jeanne, sa mère adoptive sinon elle le dénonce à la police ! Piégé, Constant ne peut qu'accepter cette "mission". Mais bien loin de tuer Jeanne, Constant la sauve d'un suicide annoncé. Dès lors un piège plus redoutable se referme sur Constant : celui des sentiments… Comment Constant va t'il pouvoir se défaire d'une Jeanne tombée folle amoureuse de lui alors qu'il est sous le charme de celle qui le menace ?

« Bien écrit, joliment joué, Donnant donnant fonctionne sur les ressorts classiques de la comédie au cinéma. » Le Parisien


Mange, prie, aime. (U.S.A)

Film de Ryan MURPHY (2h20)
Avec : Julia Roberts, Richard Jenkins, Javier Bardem, etc.
Genre : drame.

Après un divorce difficile, Liz Gilbert décide de prendre une année sabbatique et de changer de vie. Elle entame alors un périple initiatique qui va l’emmener au bout du monde et d’elle-même. Lors d’un voyage aussi exotique que merveilleux, elle retrouve l’appétit de vivre et le plaisir de manger en Italie, le pouvoir de la prière et de l’esprit en Inde, et de façon tout à fait inattendue, elle trouvera la paix intérieure et l’amour à Bali.

« Quelques sursauts de naïveté feront parfois sourire, mais le charme des comédiens opère et le ton séduit par sa légèreté et son optimisme. » Filmsactu


Biutiful. (Espagne, Mexique)

Film de Alejandro GONZALEZ INARRITU (2h27)
Avec : Javier Bardem, Maricel Alvarez, Eduard Fernàndez, etc.
Genre : drame.
Version originale sous-titrée

Des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs…

C’est l’histoire d’un homme en chute libre. Sensible aux esprits, Uxbal, père de deux enfants, sent que la mort rôde. Confronté à un quotidien corrompu et à un destin contraire, il se bat pour pardonner, pour aimer, pour toujours…

« "Biutiful" est une fable qui dit les désordres de notre époque avec un sens éblouissant de la transcendance. Iñarritu est un styliste et sa caméra, un pinceau. » Le Journal du Dimanche « Biutiful va vous ouvrir les yeux. Ce n'est pas beau à voir, mais ô combien si rare. » Brazil

"coup de cœur" : l'équipe Cinéma les Halles qui a vu ce film, vous invite à ne pas le manquer.


Moi, moche et méchant. (U.S.A)

Film de Pierre COFFIN, Chris RENAUD (1h35)
Avec les voix originales de : Steve Carell, Jason Segel, Russell Brand, etc.
Genre : animation.
Reprise

Gru est un méchant vilain entouré d’une myriade de sous-fifres et armé jusqu’aux dents, qui, à l’insu du voisinage, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune… Gru possède une multitude de véhicules de combat et un arsenal de rayons immobilisants et rétrécissants avec lesquels il anéantit tous ceux qui osent lui barrer la route... jusqu’au jour où il tombe nez à nez avec trois petites orphelines qui voient en lui quelqu’un de tout à fait différent: un papa. Le plus grand vilain de tous les temps se retrouve confronté à sa plus dure épreuve…

« Un film qui arrive à toucher les petits comme les grands en proposant un humour noir et un esprit familial.(…) une succession de gags bien dosée et à des personnages attachants. » ComCineBuzz.fr


Ciné Collection : Viridiana. (Espagne, Mexique)

Film de Luis BUNUEL (1h30)
Produit en 1961
Avec : Silvia Pinal, Fernando Rey, Francisco Rabal, etc.
Genre : drame.
Version originale sous-titrée

La jeune Viridiana souhaite entrer au couvent, mais la mère supérieure exige avant tout que la jeune femme aille rendre visite à son vieil oncle et bienfaiteur Don Jaime. Celui-ci, troublé par la ressemblance de sa nièce et de sa femme décédée, tente d'abuser sexuellement de la jeune femme. Choquée, Viridiana s'enfuit mais apprend que son oncle s'est suicidé. Se sentant coupable la jeune femme décide de revenir au domaine et de dédier sa vie à aider les gens pauvres. Elle héberge donc les mendiants du village dans la maison de son oncle dont elle a hérité à sa mort...

« Luis Buñuel réalise avec "Viridiana" un long métrage acerbe et mordant, dénonçant l'hypocrisie avec vigueur. » Allocine

* Boucle magnétique pour malentendants -- Salles climatisées