-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Semaine 51/2011 - du 21 au 27 décembre 2011

--

Orange  Cinéday   
continue - cliquer ici --> 
--
--
Alvin et les Chipmunks 3. (U.S.A)

Film de Mike MITCHELL - (1h30) 
Avec les voix originales de : Jason Lee, David Cross, Jenny Slate, etc. 
Genre : animation, comédie, famille. 
Sortie nationale

Court métrage : Alma (6’)   

En vacances sur un bateau de croisière, Alvin, Simon, Théodore et les Chipettes font les 400 coups. Mais leurs bêtises vont les faire échouer tous les six sur une île paradisiaque, à première vue déserte. Pendant que Dave essaie désespérément de les retrouver, une autre naufragée, Zoé, bien plus audacieuse et givrée que les Chipmunks, va les entraîner dans leur première grande aventure : un nouveau territoire, de nouveaux défis et de grosses frayeurs vont révéler les vrais caractères de nos chanteurs hors pairs préférés.

Coup de cœur des internautes ! Première.fr
« Depuis 50 ans, les rongeurs créés par Ross Bagdasarian (ici mêlés à des acteurs de chair et d'os) accélèrent tous les hits pop, disco ou rap qui leur tombent sous la patte. On est fan de ces affreux cabotins prêts à vendre leur âme contre des friandises et des cadeaux ! » Elle



Film de Eric TOLEDANO, Olivier NAKACHE - (1h52) 
 Avec : François Cluzet, Omar Sy, Anne Le Ny, etc. 
Genre : comédie.  
Label des spectateurs UGC. - Coup de cœur Gaumont Pathé.
Tokyo Sakura Grand Prix et Meilleur acteur au Festival de Tokyo. 
Prix « Lumière sur…by Kinepolis ».

Reprise

A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref, la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables.

« Déjà plus de 12 millions d’entrées en seulement 5 semaines ! » CLH
« Malgré un sujet casse-gueule, "Intouchables" s'avère un vrai beau film, qui nous fait passer du rire aux larmes. Tenons-nous le "Rain Man" français ? » Filmsactu
« Finement écrit et magistralement interprété, "Intouchables" appartient à ces films rares et précieux qui font du bien, et le duo Cluzet-Omar Sy aux tandems inoubliables du cinéma. » Télé 7 Jours



Film de Luc BESSON - (2h07) 
Avec : Michelle Yeoh, David Thewlis, Jonathan Raggett, etc. 
Genre : biopic, drame.

Une histoire d’amour hors du commun, celle d’un homme, Michael Aris, et d’une femme d’exception, Aung San Suu Kyi, qui sacrifiera son bonheur personnel pour celui de son peuple. Rien ne fera vaciller l’amour infini qui lie ces deux êtres, pas même la séparation, l’isolement et l’inhumanité d’une junte politique toujours en place en Birmanie. "The Lady" est aussi l’histoire d’une femme devenue l’un des symboles contemporains de la lutte pour la démocratie.

« Michelle Yeoh a trouvé le rôle de sa vie dans "The Lady" » 20 Minutes
« Du spectacle mais pas d'esbroufe, de l'émotion mais contenue par la dignité et le détachement de la Dame. Un exercice d'admiration réussi. » Le Figaroscope



Film de Bertrand BONELLO - (2h02)
Avec : Hafsia Herzi, Celine Salette, Jamine Trinca, etc. 
Genre : drame.
Interdit aux moins de 12 ans

À l'aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d'une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s’organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs...

« Une oeuvre d'une radicale splendeur, aussi généreuse que cruelle, qui, tout en sécrétant un indéniable plaisir des costumes et du décor, ne le cède en rien sur le terrain de la surprise et de l'acuité. » Critikat.com
« La poésie, son intemporelle fulgurance, est bel et bien le maître mot de cette oeuvre (...). Cette hétérogénéité, qui tient du manifeste artistique et politique, produit une dissonance qui confine au sublime. » Le Monde

* Boucle magnétique pour malentendants  --   Salles climatisées