-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Semaine 15/2012 - du 11 au 17 avril

-
-                           -Pendant les travaux, 
les projections sont maintenues.
dans la "Salle des Halles"
  
- salle de spectacles du 2e étage. 
-                                Elles ont lieu en général 
-les mardi - mercredi – jeudi
-


Film de Brad PEYTON - (1h33)
Avec : Dwayne Johnson, Michael Caine, Josh Hutcherson, etc.
Genre : aventure, action, fantastique.
    
Sean Anderson, 17 ans, reçoit un message de détresse codé en provenance d'une île mystérieuse dont personne n'a jamais entendu parler… Tout aussi impatient que Sean de savoir d'où vient ce message, Hank, son beau-père, décide de tenter l'aventure ! Ils mettent alors le cap sur le Pacifique Sud, puis sur une destination quasi inconnue, dont personne, ou presque, n'est revenu en vie… C'est une contrée d'une beauté stupéfiante, où vivent d'étranges et effrayantes créatures entre des volcans et des montagnes d'or. Une île qui n'a pas fini de dévoiler tous ses secrets. Accompagnés de Gabato, seul pilote d'hélicoptère prêt à s'embarquer dans l'aventure, et de sa fille Kailani, aussi ravissante qu'intrépide, ils partent à la recherche de cette terre lointaine : ils devront sauver le seul être humain qui y habite et fuir avant qu'un terrible volcan ne submerge l'île et n'enfouisse ses trésors à tout jamais…

« Dwayne Johnson et Michael Caine assurent le spectacle dans cette aventure qui réjouira les spectateurs et aura le bon goût de les mettre sous perfusion de Jules Verne. » Ecran Large
« (...) un vrai moment d'évasion. » L’Ecran Fantastique


 Film de Leïla KILANI - (1h46)

Avec : Soufia Issami, Mouna Bahmad, Nouzha Akel, etc. – Genre : drame.  
Prix du Jury au Festival Paris Cinéma 2011
Avec le soutien de l’ADRC   
Version originale sous-titrée
    
Tanger - Aujourd’hui, quatre jeunes femmes de vingt ans travaillent pour survivre le jour et vivent la nuit. Toutes quatre ouvrières, elles sont réparties en deux castes : les textiles et les crevettes. Leur obsession : bouger. "On est là" disent-elles. De l’aube à la nuit la cadence est effrénée, elles traversent la ville. Temps, espace et sommeil sont rares. Petites bricoleuses de l’urgence qui travaillent les hommes et les maisons vides. Ainsi va la course folle de Badia, Imane, Asma et Nawal...

 « Un polar électrisant [...] Qui dit polar, dit menace, et celle-ci pèse du début à la fin de "Sur la planche", parce que Badia aime le bord du plongeoir au-dessus du gouffre, [...] tout en faisant mine de disserter sur l'art de se tenir à carreau. » Libération
« La force de "Sur la planche" est d'avoir su (...) faire du décor et des espoirs de la " zone franche " un enjeu de cinéma, tout en ne cessant d'accompagner son héroïne jusque dans ses retranchements. » Critikat.com