-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Semaine 18/2012 - du 2 au 8 mai

-
--Pendant les travaux, 
les projections sont maintenues.
dans la "Salle des Halles" 
- salle de spectacles du 2e étage. 
-                                Elles ont lieu en général 
-les mardi - mercredi – jeudi
-
Blanche neige. (U.S.A)


Film de Tarsem SINGH - (1h45)
Avec : Julia Roberts, Lily Collins, Armie Hammer, etc. 
Genre : fantastique, aventure, comédie.
    
Lorsque son père, le Roi, meurt, Blanche Neige est en danger. Sa belle-mère, cruelle et avide de pouvoir, l’évince pour s’emparer du trône. Quand la jeune femme attire malgré tout l’attention d’un Prince aussi puissant que séduisant, l’horrible marâtre ne lui laisse aucune chance et la bannit. Blanche Neige se réfugie alors dans la forêt… Recueillie par une bande de nains hors-la-loi au grand cœur, Blanche Neige va trouver la force de sauver son royaume des griffes de la méchante Reine. Avec l’aide de ses nouveaux amis, elle est décidée à passer à l’action pour reconquérir sa place et le cœur du Prince…

« Le show Julia Roberts permet à Tarsem de signer son meilleur film. » Ecran Large
« L'humour apporte une belle fraîcheur à ce récit qui, sans perdre de vue son modèle, s'en affranchit suffisamment pour qu'on oublie d'établir le parallèle. » La Croix
« Cette dernière version cinéma (...) a le mérite de mélanger une bonne dose d'humour tout en revisitant le conte avec malice et modernité. » Le Journal du Dimanche



Film de Joachim TRIER - (1h36) 
Avec : Anders Danielsen Lie, Hans Olav Brenner, Ingrid Olava, etc.
Genre : drame.
2 prix remportés au Festival Premiers plans d’Angers 2012

C’est le dernier jour de l’été et Anders, en fin de cure de désintoxication, se rend en ville le temps d’une journée pour un entretien d’embauche. L’occasion d’un bilan sur les opportunités manquées, les rêves de jeunesse envolés, et, peut-être, l’espoir d’un nouveau départ…

« (...) beau film qui crée en nous de l'empathie sans se départir d'une ambition formelle originale, héritière par certains traits du cinéma moderne des années 60. » Cahiers du Cinéma
« "Oslo, 31 août" impose son évidence : une oeuvre forte, en mouvement, vivante. » Le Nouvel Observateur
« Voilà un film qui, au lieu de nous divertir aimablement comme tant d'autres, semble nous demander pourquoi on vit, nous rappeler pourquoi on meurt. D'une beauté foudroyante, d'une lucidité perçante, "Oslo, 31 août" est une perle rare. » Télérama
« Prometteur et intense [...] Un souffle mortifère balaye cette promenade, errance d'un trentenaire lucide au pays des opportunités gâchées. » 20 Minutes