-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Semaine 19/30 - du 9 au 15 mai

-
--Pendant les travaux, 
les projections sont maintenues.
dans la "Salle des Halles" 
- salle de spectacles du 2e étage. 
-                                Elles ont lieu en général 
-les mardi - mercredi – jeudi
-


Film de Julie DELPY - (1h35) 
Avec : Julie Delpy, Chris Rock, Albert Delpy, etc. 
Genre : comédie.
Version originale sous-titrée   
Avec le soutien de l’A.D.R.C.

Marion (Julie Delpy) est désormais installée à New York, où elle vit avec Mingus (Chris Rock), un journaliste de radio, leurs deux enfants qu’ils ont eus de relations antérieures et un chat. Le couple est très amoureux ! Marion est toujours photographe et prépare son exposition. Son père, sa sœur et son petit copain (qui est en fait l’ex de Marion et qui n’était pas prévu du tout) débarquent à New York pour le vernissage. Le choc des cultures mais surtout les personnalités débridées des trois arrivants vont provoquer un véritable feu d’artifice entre Mingus, un vrai « new-yorker », Marion disjonctée sur les bords, son père qui ne parle pas anglais, sa sœur toujours en phase avec ses problèmes freudiens, et son petit ami… no comment ! Vous pouvez deviner la suite, ou pas…

« Il y a quelque chose de loufoque et de joyeux dans le cinéma de Julie Delpy. (...) Après un démarrage à la façon de Woody Allen, Julie Delpy s'empare de son sujet avec un enthousiasme communicatif. (...) Tout cela donne une comédie sentimentale farfelue. » Le Figaroscope
« On perçoit une cinéaste confortable qui a trouvé le juste équilibre entre gravité de certains thèmes et légèreté de leur traitement. » Ecran Large



 Film de Patricia MAZUY - (1h41) 
Avec : Marina Hands, Bruno Ganz, Josiane Balasko, etc. 
Genre : drame.
    
Révoltée par la vente du cheval d’obstacle qu’on lui avait promis, Gracieuse, cavalière surdouée, claque la porte de l’élevage qui l’employait. Elle redémarre à zéro en acceptant de rentrer comme palefrenière dans le haras de dressage qui jouxte la ferme de son père. La propriétaire, Joséphine de Silène, y exploite d’une main de fer la renommée internationale d’un entraineur allemand, Franz Mann, ancien champion cynique et usé dont les riches cavalières du monde entier se disputent le savoir - mais aussi le regard ! Ce microcosme de pouvoir et d’argent n’attend pas Gracieuse qui n’a pour seules richesses que son talent, son caractère bien trempé et surtout sa rage d’y arriver. Branchée sur 100 000 volts, prête à affronter Franz Mann lui-même et tous les obstacles - jusqu’à se mettre hors-la-loi, elle poursuit son unique obsession : avoir un cheval pour elle, qu’elle emmènerait au sommet …

« "Sport de filles" se révèle ainsi un film merveilleux, qui fonde sa morale, comme les vieux westerns, sur l'action des personnages, sans prétendre nous donner de leçons. » Le Monde
« Un beau moment de cinéma. » Le Nouvel Observateur