-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Cycle Ciné-collection - du 5 au 11 juin 2013

-- 
Chinatown. (U.S.A)  Interdit aux moins de 12 ans

Film de Roman POLANSKY - (2h02 - VOST)
Produit en 1974
Avec : Jack Nicholson, Faye Dunaway, John Huston.
Genre : policier. – Cycle Ciné-Collection

Synopsis
En 1937. La sécheresse sévit à Los Angeles. JJ Gittes, un petit détective spécialisé dans les constats d'adultère, est engagé par la troublante Evelyn Mulwray, qui soupçonne son mari, un fonctionnaire du service des eaux, d'entretenir une maîtresse. Obligeant, Gittes ne tarde pas à surprendre Mulwray en compagnie d'une jeune femme. L'histoire fait la une des journaux. Le détective découvre alors qu'on s'est servi de lui pour discréditer Mulwray, fonctionnaire intègre opposé à la construction d'un réservoir d'eau dans la vallée de San Fernando. Comme si cela ne suffisait pas, le limier apprend bientôt que la femme qui l'a engagé n'est pas la vraie Evelyn Mulwray...
 

Critique
Los Angeles, 1937. J.J. Gittes, détective privé, reçoit la visite d'une femme ravissante qui lui demande de faire suivre son mari, un ingénieur des eaux. Gittes mène son enquête et renifle bientôt le sac d'embrouilles, notamment une affaire de corruption...
Chinatown, c'est d'abord le climat rétro des années 1930, qui, une fois n'est pas coutume, passe magnifiquement la rampe. Polanski retrouve l'atmosphère et la classe des films noirs hollywoodiens d'antan sans sombrer dans la réplique nostalgique et aseptisée. L'enquête tortueuse se fait en eaux troubles, dans un univers poisseux. Un puzzle complexe qui cache des rapports de force cruels, ambigus, inavouables.

Brave type accablé, volontaire, mais toujours en retard, Gittes court après ce qu'il favorise lui-même. En privé un peu maso et désabusé, teigneux et faible, Jack Nicholson fait un sacré numéro. Son sparadrap sur le nez - super idée - est une manière bidonnante de montrer que son flair est mis à rude épreuve dans cette affaire où tout le monde semble jouer double jeu. Faye Dunaway est fatale à souhait, et John Huston campe un pervers convaincant. En un mot : l'affaire est bien pourrie, et le film, très réussi.

Jacques Morice 
[extrait de TELERAMA : 7 janvier 2012]