-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Soirée spéciale "La Grande Boucle"

--
Soir de grande foule pour cette Grande Boucle du 26 juin ...

Bien sûr depuis des semaines on parlait du Tour de France et de sa 100ème édition qui s'annonçait exceptionnelle ; dans les villes comme dans les plus petits villages on s'apprétait à fêter l'événement ; cela faisait donc le buzz autour du film réalisé par Laurent TUEL.

Et ils étaient tous là les amis du vélo  de Briennon ou des alentours. J'en ai même vu -des amis charliendins- qui sont rentrés dare dare du Cantal et arrivés juste à temps, après une randonnée-cyclo de quatre jours dont ils garderont le souvenir. Il ne fallait pas manquer Clovis Cornillac dans ses oeuvres !

Bien sûr nous avions invité, pour nous parler du film, Frédéric GAUMARD, animateur cycliste, pratiquant lui-même à haute dose, qui fut assistant technique de Clovis Cornillac.

Après quelques précisons sur les circonstances du tournage, l'on projeta le film sur grand écran. Il ne tarda pas à intéresser, faire sourire, puis rire à de nombreuses reprises. La salle était comble pour le plaisir de tous.

Puis les questions fusèrent bien vite, tant sur l'entraînement de la vedette (6000 km à vélo pour l'année 2012 ; c'est dire la conscience professionnelle d'un acteur désireux d'être à la hauteur) que sur les braquets, les circonstances liées au déroulement de la vraie boucle, le contact avec les coureurs. Notamment les Hinault, Jalabert qui avaient accepté de prêter leur concours pour faire plus vrai !

Frédéric nous dit combien l'aventure inattendue au départ l'avait passionné. Elle a duré 4 mois et lui laisse d'excellents souvenirs. Même si c'est un peu le hasard qui avait favorisé cette expérience, lui qui était délégué par une marque d'accessoires célèbres de cycles. Expérience qui a mêlé étroitement le monde du vélo et le monde du cinéma qui a priori ne sont pas faits pour se côtoyer.

Photo du Pays Roannais - 4 juillet 2013
Sans doute cela ne se reproduira pas ; il se trouvait à l'époque dans une période d'inactivité. Aujourd'hui son travail l'en empêcherait, mais pourtant Fred serait encore prêt à relever le défi et trouver des solutions. Et l'on imagine que bien d'autres le souhaiterait à sa place.

En tout cas, il a conservé d'excellentes relations avec Clovis Cornillac qui malgré sa gloire de vedette de ces dernières années, a conservé beaucoup de simplicité de de chaleur humaine. Fred en a cité quelques exemples. Bravo.