-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Vingt-cinq ans mais seulement Neuf mois ferme !

-
Le cinéma les halles a fêté ses 25 ans !

le samedi 12 octobre

 L'association "Au Fil du Temps"  avait organisé
une soirée exceptionnelle


 
Feu d'artifice animé pour le début de soirée -préparé par Ambroise-.
 N'hésitez pas à cliquer dessus !

-  D'abord une projection de bandes-annonce de films anciens et d'actualités passées !
-  Puis, une soirée festive avec  Quizz  et Court-métrage survolant l'histoire de ces 25 ans 
-  Enfin la projection de la comédie d'Albert DUPONTEL :
-
Neuf mois ferme   
-
Le public avait répondu présent : la grande salle était pleine, l'humeur sympathique et détendue non seulement par le film qui a produit de nombreux et longs rires, mais aussi par la présence de nombreux amis qui avaient bien voulu arriver costumés : au passage on a reconnu de célèbes acteurs Jean GABIN, Charlie CHAPLIN, Audrey HEPBURN ou des personnages de films tels d'Artagnan, Henri VIII et ses multiples épouses !

Après la présentation de la soirée par Jean-François Alex en animateur, le président  Paul Giraud, costumé en Clovis Cornillac dans "la Grande Boucle" tenta de trouver un rôle à la hauteur de ses ambitions de comédien du soir. En dépit de son humour et sa ténacité, aucun réalisateur, ni même le public, ne voulut de lui ; pas plus dans "le voleur de bicyclette", "le gamin au vélo" ou encore "Alceste à bicyclette". Il dut se résoudre à changer de costume et reprendre celui qui lui était dévolu pour la soirée, celui de présidence des festivités d'anniversaire.
Là, il salua les fondateurs de l'aventure, remercia les élus qui depuis 25 ans confirment leur choix du cinéma à Charlieu au cœur de la cité et invita le public à y rester fidèle malgré les sollicitations multiples de la concurrence. Le court-métrage réalisé par Léa Chambert (notre plus jeune sociétaire) avec ses amis de la section cinéma du lycée J. de la Rue, a été beaucoup applaudi. Intitulé Le fil du Temps, il mêle habilement notre histoire,  les souvenirs des pionniers de l'aventure et les images de Wim Wenders dont le film a donné le nom à l'association. Sans oublier le gag final qui illustre parfaitement le monde du cinéma : une succession d'illusions capable de procurer de belles vérités et de grandes émotions.
 
Pour compléter, une intéressante vidéo a été présentée : réalisée par d'autres lycéens, en lien avec RWTV.tv de Roanne, elle faisait un bref survol des Rencontres de Charlieu (12-13 septembre dernier), où 180 exploitants venus des régions voisines ne cachaient pas leur bonheur d'assister en avant-première aux projections de films à programmer dans les prochains mois dans les salles. C'était la 11ème édition, elle laissera un souvenir durable.

La séquence QUIZ a démontré que les présents étaient des fidèles connaisseurs du cinéma. Au-delà de quelques questions amusantes, devinettes ou charades, aucune des énigmes n'est restée sans une juste réponse. Chapeau ... Le cinéma est une "culture" que certains cultivent régulièrement, conservant parfaitement en mémoire images, personnages, acteurs ou réalisateurs. Un vrai bonheur qui permit de distribuer des places gratuites pour de prochaines projections.
Puis le film de Albert DUPONTEL "Neuf mois ferme" prolongea la soirée. Voilà un film présenté en avant-première qui pourrait faire un tabac, dans le contexte tristounet de cet automne. Cela ne se décrête pas, mais gageons que le bouche à oreille sera efficace, car beaucoup de spectateurs n'ont pas mesuré leurs rires, tant les personnalités des personnages, les situations cocasses et les moments inattendus ont ravi l'assistance.

Le film de Dupontel était attendu. Il ne déçut personne.
Les situations loufoques, les oppositions de personnages
ont conquis le public qui fut souvent pris de fou-rire !

Il serait dommage de ne pas mentionner la séance "bandes-annonce" qui a précédé. Quel plaisir de se replonger dans les anciens films, oubliés parfois mais toujours fascinants. Quel plaisir de ressentir l'ambiance du cinéma 35 mm, de se replonger aussi dans les actualités d'hier (oh ! l'intéressant reportage sur le 13 mai 1958 et l'arrivée au pouvoir du général de Gaulle !), sans oublier les rayures, les zébrures sur l'écran, et même les "bienheureuses" coupures rappelant toute une époque que les technologies numériques ont renvoyée au musée ! Nostalgie, nostalgie.

Un verre amical accompagné de petits gâteaux était servi à l'issue de la séance... Belle occasion de discuter, d'échanger les impressions et d'évoquer d'autres futurs anniversaires. Et que l'aventure continue, au fil du temps !
 
Jean-François ALEX, l'un des pionniers et Jean FARGETTE, fer de lance de la Section Cinéma du lycée
Brève histoire du Cinéma les Halles (court-métrage réalisé par les lycéens - oct 2013)