-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Cycle Ciné-Collection - du 4 au 10 décembre 2013


http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19405273&cfilm=45636.html
Film de Jerry LEWIS. - (1h47 - VOST)
Produit en 1963
Avec : Jerry Lewis, Stella Stevens, Kathleen Freeman.
Genre : comédie, science fiction.


http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19405273&cfilm=45636.htmlSynopsis
Professeur de chimie distrait et disgracieux, Julius Kelp souffre en silence de ne pas savoir capter le coeur des jeunes filles qui peuplent ses cours. Malgré tous ses efforts, son physique ingrat, ses maladresses, sa myopie et sa voix de fausset n'inspirent qu'une vague pitié à Stella, la jolie blonde qui trône au second rang. Pour séduire la belle, Julius met au point une potion miraculeuse qui le transforme aussitôt en un redoutable séducteur, Buddy Love, égocentrique et macho. Mais l'effet de l'élixir ne dure pas éternellement, et le naturel, artificiellement chassé, revient au galop...



Critique
Bien que professeur reconnu, Julius Kelp est complexé par son physique ingrat. Original, il a cependant mis au point une formule qui, sous forme d'un breuvage magique, le transforme en top-modèle version années 1950...
Pendant dix ans, sous la direction de divers metteurs en scène, Jerry Lewis a fait tandem avec Dean Martin : l'un, éternel gaffeur, l'autre, tombeur de ces dames. Ici, Jerry Lewis est non seulement auteur-réalisateur, mais interprète complet de ces deux « types » de comédie. Deux rôles pour un seul comédien qui n'apparaît jamais sous son vrai visage : inutile, puisque cette double condition fait le tour complet de sa personnalité. Timide, zozoteur, les dents en avant et une mèche absurde, il est prodigieux en professeur crapaud érudit et amoureux d'une étoile. Autant la caricature de l'intello met en relief les qualités de cœur du Pr Julius, autant celle du don Juan (règlements de comptes avec Dean Martin ?) dénonce le machisme imbécile et la séduction poudre aux yeux. Cette parodie de Docteur Jekyll et Mister Hyde devient alors un plaidoyer pour la « beauté cachée des laids », comme disait Gainsbourg. La fantaisie est totale et certains gags, ahurissants, n'ont rien à envier aux folies cartoonesques d'un Tex Avery. Le film le plus célèbre de Jerry Lewis. A juste titre.

Philippe Piazzo [Critique TV de Télérama - 25.08.2012]
 
Jerry LEWIS

Jerry Lewis, le clown prodigieux, occupe une place majeure dans la grande tradition du burlesque entre Stan Laurel et Jim Carrey ! Fils d'un artiste de cabaret et d'une musicienne, il suit très tôt sa vocation et abandonne le lycée à quinze ans pour se produire sur scène avec un numéro dans lequel il mime les chanteurs célèbres de l'époque pendant que leurs disques passent. Pitre des temps modernes aux mimiques élastiques, Jerry Lewis est aussi un acteur dramatique, comme Martin Scorsese l’avait révélé en 1983 dans La Valse des pantins

A ses débuts, il travaille pendant quelques années avec Dean Martin : la combinaison des grimaces de Lewis et le charme sensuel de Martin fonctionnent à merveille et ils deviennent vite le duo comique préféré de l'Amérique.
Devenu acteur en solo, il tourne ensuite de nombreux films dont le fameux "Docteur Jerry et Mister Love" qui sera dénigré aux U.S.A. mais célébré par la critique en France (Les cahiers du Cinéma), où il vient momentanément s'installer.
La suite des années 60 sera plus fluctuante ... En 1979 il revient à l'affiche pour un film qui sera un gros succès : Au boulot ... Jerry !
La suite de sa carrière connaîtra les mêmes allers et retours...

Souvent dénigré par ses concitoyens, Jerry Lewis a marqué de son empreinte la comédie américaine, révolutionnant le "slapstick", la comédie burlesque célébrée par Buster Keaton. Aujourd'hui, il est une influence majeure pour des comédiens tels que Jim Carrey, Robin Williams ou Billy Crystal.