-.- Accès rapide aux rubriques -.-




________________________________________________________________________________________________________________
_

Cycle Ciné-Collection - semaine du 7 au 13 mars 2018

--


http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19574595&cfilm=2513.html

http://charlieu-cinemaleshalles.blogspot.fr/2017/05/saison-2017-2018.htmlFilm de Henri-Georges CLOUZOT. - (2h31 - VF)

Produit en 1953
Avec : Yves montant, Charles Vanel, Peter Van Eyck.
https://www.ticketingcine.fr/?NC=1104&nv=0000011794Genre : aventure, action, thriller.

https://www.ticketingcine.fr/?NC=1104&nv=0000011794En Amérique Centrale, une compagnie pétrolière propose une grosse somme d'argent à qui acceptera de conduire deux camions chargés de nitroglycérine sur 500 kilomètres de pistes afin d'éteindre un incendie dans un puits de pétrole. Quatre aventuriers sont choisis et entament un voyage long et très dangereux... 

Critique - TELERAMA - 25/10/2017
| Du film de Clouzot, on retient toujours la partie thriller, où quatre « morts qui marchent » convoient deux camions chargés de nitroglycérine. Mais, avant, Clouzot se paie le luxe d’une introduction d’une heure à Las Piedras, village angoissant d’Amérique du Sud où croupissent des épaves de toutes nationalités. Son implacable réalisme noir est dans ce premier enfer, cette prison à ciel ouvert et plombé. Même si c’est en Camargue que Clouzot a réussi à créer de toutes pièces cette atmosphère viciée de bout du monde…

Pour une poignée de dollars, Mario, Jo, Luigi et Bimba acceptent donc la mission suicide proposée par une cynique compagnie pétrolière. Sur la route, Clouzot se ­délecte de l’inversion des rapports entre Mario (Montand) et Jo (Vanel), son aîné. Plus le caïd se dégonfle, plus le jeunot le maltraite, l’humilie. Sadomasochisme cher au réalisateur des Diaboliques. En Mario, personnage bestial et complexe, Yves Montand trouvait son premier grand rôle. En face de lui, en vieil animal blessé, Charles Vanel est époustouflant. On pense à Camus, à sa vision de l’homme : un condamné à mort lucide qui trouve dans le défi une raison d’avancer, d’exister.

Guillemette Odicino